Comité d'Historicité Européenne de la Lorraine

L'histoire, c'est l'héritage, c'est le passé. L'historicité, c'est la finalité donnée à l'héritage, c'est l'avenir.

09 décembre 2010

Conférence du 9 octobre 2010

Photo bientôt disponible

Le 9 octobre, M. Hilbold a entretenu le Comité d'Historicité du sujet suivant :

3Entre Moyen Age et Renaissance : Metz, témoin des transformations de l’Europe".

Il s’est inscrit dans la conscience collective que la Renaissance,-redécouverte de l’Antiquité-marque le fin d’un Moyen Age archaïque et rétrograde.

En réalité, à Metz, en Lorraine, dans l’Europe occidentale, l’époque des Grandes Découvertes est une époque de transition où l’esprit humain ne triomphe que lentement et difficilement de certains tabous véhiculés par l’Eglise.

C’est cette époque que l’historien examine sans complaisance, au travers de quelques aspects qui, bien que caractéristiques pour les historiens, sont néanmoins mal connus du grand public ; la science se confond avec magie et alchimie, comme le messin Cornelius AGRIPPA en donne l’illustration. Toutefois, la cartographie déodatienne donne déjà à l’Amérique tout juste découverte, son nom.

La puissance économique et politique messine marque le pas avec le déclin des Paraiges, alors que le duché de Lorraine monte en puissance sous l’influence de personnages ambitieux et dynamiques : René 2 et Antoine.

Les évolutions culturelles s’accélèrent grâce à l’imprimerie et à de nouvelles routes commerciales, et l’art du Quattrocento italien commence à se propager dans l’Europe entière.

Les chroniqueurs messins sont-ils le reflet de ces transformations ? Le conférencier s’est posé la question…

Posté par cheldemetz à 18:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire